Le parcours CitizenCampus se base sur une pédagogie sans équivalent, qui maille les mondes économique, politique, scientifique, associatif, culturel, médiatique et génère des aller-retours permanents entre apports de connaissances théoriques et mise en situation. Cette méthode initialement destinée à des dirigeants du cycle national de formation de l’Institut des Hautes études pour la science et la technologie (IHEST), est déclinée pour la première fois avec un groupe d’étudiants.

Un thème transversal


À travers le thème de l’année, les étudiants expérimentent de manière très concrète l’exploration et l’apprentissage des processus de questionnement individuel et collectif. Suivant ce fil, ils rencontrent et interviewent les intervenants du programme qui viendront illustrer et décadrer les certitudes, qu’ils soient chercheurs, représentants associatifs, journalistes, chefs-d’entreprise, responsables politiques ou simples témoins.

La dynamique


Les séquences de travail collectif et les exercices de production individuelle se succèdent dans des lieux variés, où s’entrecroisent et se confrontent des approches, des discours et des points de vue multiples. À travers cette véritable démarche d’enquête, les opinions des étudiants évoluent, leurs analyses s’affinent, leurs positions changent ou non, mais leur parcours construit une forte dynamique de groupe.

Au terme du parcours, le groupe propose une restitution publique afin de partager les enjeux, questionnements et doutes qu’ils ont fait émerger sur l’une des facettes du thème.