Conférence, Rencontre / DébatSociété

Les étudiants de CitizenCampus aux Rencontres nationales de la participation

le 25 mars 2019
Le 11 mars 2019, les étudiants de CitizenCampus sont intervenus lors des Rencontres nationales de la participation organisées à Grenoble. Face à 600 personnes, dans le grand auditorium de la MC2 : ils ont partagé leur analyse du thème de la soirée : "Démocratie et justice sociale au secours du climat ?". Une belle opportunité de mettre en pratique ce qu’ils ont appris et expérimenté tout au long de l’année en suivant ce parcours unique.

"Échanger, débattre et faire progresser la démocratie locale", les objectifs des Rencontres nationales de la participation rejoignent finalement les ambitions du parcours CitizenCampus : "expérimenter le débat public sur des enjeux scientifiques cruciaux pour l’avenir de notre société".

Chaque année, ces rencontres rassemblent plus de 700 professionnels, élus, décideurs des secteurs public et privé, universitaires, membres actifs d’associations et citoyens engagés, de l’agglomération et de la France entière. Les étudiants de CitizenCampus y ont tout naturellement trouvé leur place.

En amont de la soirée, leurs posters sur le thème "Carburant, Politiques Publiques et Citoyens" étaient exposés dans les couloirs de la MC2: lors du forum des initiatives citoyennes.

Les étudiants sur le devant de la scène

"Démocratie et justice sociale au secours du climat ?" tel était le thème du premier débat participatif de ces rencontres, auquel avaient été invités à contribuer l’astrophysicien et chercheur UGA, Aurélien Barrau, le politologue François Bonnaz, l’avocat Stéphane Mabille représentant de l’association Notre Affaire à l'initiative de la pétition l'Affaire du siècle, et le "climatologue de la société" et membre du GIEC, Stéphane Labranche.

Les étudiants de CitizenCampus à la MC2:

Après le plaidoyer très engagé d’Aurélien Barrau, contre les États qu’il a notamment accusés de "crime contre l’avenir et contre la vie", les étudiants de CitizenCampus, à peine intimidés, ont pris la parole. Face à cette salle comble, ils ont osé questionner le processus même de la soirée. Quelle valeur donner à la démocratie participative si ce que l’on dit n’a pas d’impact sur la décision finale ? Quel pouvoir ont véritablement les citoyens ? Que signifient réellement  concertation, consultation, participation ? Comment peser sur les orientations et décider véritablement ensemble ? Peut-on changer les choses à notre petite échelle ?

Leurs analyses ont amorcé d’intéressants échanges entre les intervenants et le public. Elles ont aussi soulevé d’importantes questions, qui sans avoir ou recevoir de réponses simples ou définitives, ont pu nourrir les réflexions de chacun. Cette session live, petite restitution de leur parcours CitizenCampus, a donc été pour tous une belle expérience, riche et stimulante, dont ils se souviendront.

Mis à jour le  24 avril 2019